Démarche de planification stratégique vers le plan d’action intégré

Le plan d’action intégré est une première réalisation du Conseil du Système alimentaire montréalais (Conseil SAM), établi en octobre 2018, et de ses 200 partenaires.

La création du Conseil SAM est la réponse au besoin exprimé par la communauté montréalaise d’avoir une instance régionale de concertation en alimentation.

Le Conseil SAM porte la mobilisation d’acteurs actifs en alimentation issus d’une multitude de secteurs afin de réaliser une
vision commune : une alimentation saine, diversifiée, de proximité, abordable et durable pour tous et toutes.

Consultez le Document synthèse du plan d’action intégré 2020-2022

Consultez le Document intégral du plan d’action intégré 2020-2022

Chronologie de la planification

Les travaux liés à cette planification stratégique ont débuté à la suite du lancement officiel du Conseil SAM, le 16 octobre 2018.
La réflexion et l’analyse pour arriver au présent plan d’action ont été réalisées en trois phases :

PHASE 1

Mise sur pied des groupes de travail

Des groupes de travail, composés de membres du CSAM et de collaborateurs invités, ont été mis sur pied afin de compiler les données et faire le portrait de la situation à Montréal pour chaque enjeu.

 

PHASE 2

Forum SAM

Les groupes de travail ont identifié des interventions en cours et des pistes d’action prometteuses. Les constats et pistes d’action ont fait l’objet de présentations et d’ateliers de priorisation lors du Forum SAM 2019, auquel ont participé 170 partenaires.

PHASE 3

Invitation à participer

Une analyse des résultats du Forum a été réalisée afin de déterminer les orientations et objectifs du plan d’action intégré. Une invitation à participer a été diffusée aux partenaires du système alimentaire et a entraîné l’inscription de plus de 50 projets dans le plan d’action intégré.

 

Pour cette planification stratégique, le Conseil SAM a adopté une approche systémique.
Cinq enjeux liés à l’alimentation de la population montréalaise ont été priorisés afin d’atteindre une alimentation saine, diversifiée, de proximité, abordable et durable pour tous et toutes.

CSAM | Approche systémique

Ces enjeux prioritaires s’incarnent dans les cinq principales orientations qui structurent le présent plan d’action :

  1. Améliorer l’accès au marché pour les produits locaux
  2. Diminuer l’empreinte écologique du système alimentaire
  3. Réduire l’insécurité alimentaire des personnes vulnérables
  4. Améliorer la qualité nutritionnelle de l’alimentation
  5. Œuvrer pour la consolidation des projets structurants et la collaboration intersectorielle au sein du système alimentaire montréalais

Quatre enjeux transversaux ont aussi été identifiés :

  1. La gouvernance participative
  2. Un système d’indicateurs
  3. Le transfert des connaissances
  4. La résilience

 

Les cinq orientations du plan d’action se déclinent en 17 objectifs généraux. Ce plan d’action intégré compte sur la participation de 55 organisations, instances gouvernementales et associations qui ont inscrit plus de 92 projets répondant aux objectifs du plan.

Ce plan d’action se dit intégré, car il est composé de multiples actions convenues entre partenaires, réalisées individuellement ou en partenariat, et visant à atteindre des cibles communes de résultats mesurables.

Stratégie de mise en œuvre : Par le biais du plan d’action intégré, le Conseil SAM vise à favoriser le maillage entre les acteurs qui portent des projets s’inscrivant dans des objectifs communs en créant des espaces de partage et de concertation. Les résultats et apprentissages tirés de ce processus seront partagés avec la communauté montréalaise.

Limites et leçons du processus : La planification stratégique en vue du plan d’action intégré a été effectuée à partir des expertises des partenaires et des données disponibles. Ce processus se veut itératif et est perfectible. Le Conseil SAM s’engage à trouver des moyens de faciliter la participation de tous les acteurs concernés par les enjeux du système alimentaire et de susciter la production de données nécessaires pour comprendre l’évolution de ces enjeux.

 

 

Stratégie de mise en œuvre

Par le biais du plan d’action intégré, le CSAM vise non seulement à faire le suivi des projets et de leurs livrables, mais aussi à créer des espaces de partage pour les partenaires qui travaillent aux mêmes objectifs afin de trouver des synergies et de faciliter la collaboration. Les résultats et apprentissages tirés de ce processus seront partagés avec la communauté montréalaise.

Limites et leçons du processus

Cette planification stratégique a été effectuée à partir des expertises des partenaires et des données disponibles. Ce processus se veut itératif et est perfectible. Le CSAM s’engage à trouver des moyens de faciliter la participation de tous les acteurs concernés par les enjeux du système alimentaire, et de susciter la production de données nécessaires pour comprendre ces enjeux.

 
 

Abonnez-vous à notre infolettre

    [anr_nocaptcha g-recaptcha-response]